Métabolisme cellulaire Activité Bilan

  Version imprimable

Compétence développée : maîtrise des outils de communication scientifique.
Savoir réaliser un schéma fonctionnel.

Consigne : à partir des notions présentées dans le bilan écrit, compléter les schémas bilans fonctionnels.


2nde_th01_02_c-metabolismecellulaire-schemasbilan1-muet


2nde_th01_02_c-metabolismecellulaire-schemasbilan2-muet


2nde_th01_02_c-metabolismecellulaire-schemasbilan3-muet


Corrigés

Activité pratique : métabolisme énergétique respiratoire de cellules fongiques

Déroulement de l’activité

Activité Pratique : Métabolisme de cellules eucaryotes végétales

Déroulement de l’activité

2 – La nature du vivant

  Questionnement
  • Qu’est-ce qui caractérise la forme de vie présente à la surface de la Terre ?
  • Quelles sont les caractéristiques communes à tous les êtres vivants ?
  • Quelle est la signification biologique de ces caractéristiques communes ?
 

A – Constitution chimique de la matière vivante

  • Qu’est ce qui distingue la matière vivante de la matière inerte sur le plan chimique ?
  • Parmi tous les éléments chimiques connus, certains sont-ils propres à la matière vivante ?
  • La matière vivante est-elle constituée de molécules qui lui sont propres ?


  • Activité 1 – Pratiquer un raisonnement scientifique – Concevoir un protocole expérimental pour résoudre un problème. [fiche de travaux pratiques]
  • Activité 2 – Pratiquer un raisonnement scientifique – Mettre en œuvre un protocole expérimental pour résoudre un problème. [fiche de travaux pratiques]
  • Activité 3 – Pratiquer un raisonnement scientifique – Exploiter les informations tirées d’un document
    • Problème à résoudre : Qu’est-ce qui caractérise la matière vivante ? Qu’est-ce qui la distingue de la matière inerte ?
    • Hypothèse – La matière vivante est constituée à partir d’éléments chimiques qui lui sont propres. [Document de référence : classification périodique des éléments]
    • Vérification – A partir d’informations tirées du document A page 40 du livre, valider ou non cette hypothèse (argumenter).
    • Conclusion (à noter dans votre cours)

     

  • Activité 4 – Pratiquer un raisonnement scientifique – Exploiter les informations tirées d’un logiciel de traitement de données

B – Structure cellulaire du vivant

  • Qu’est-ce qu’une cellule ? Quelles sont les caractéristiques d’une cellule ?
  • Qu’est-ce qu’une cellule procaryote ? Qu’est-ce qu’une cellule eucaryote ?
  • Qu’est-ce qu’une mitochondrie ? Un chloroplaste ?

Activité 1 – Observation de cellules de Nostoc et de Levure au M.O.

TN_DSCN2112Bilan

C – Métabolisme cellulaire

  • Qu’est-ce que le métabolisme ?
  • Qu’est-ce qu’un métabolisme énergétique ?
  • Qu’est-ce que la respiration ? La fermentation ?

Activité 1 – A partir d’informations tirées du document B page 53 du livre d’une part et de connaissances d’autre part, montrer que les mitochondries interviennent dans la réalisation de la respiration.

  • Qu’est-ce que les “échanges” cellulaires ?
  • Comment mettre en évidence un métabolisme cellulaire ?

Activité 2 – Mise en évidence par ExAO de la respiration de la levure du boulanger.

Bilan

D – L’ADN : support d’une information

  • Structure de l’ADN

Activité 1 – Mise en évidence de la structure moléculaire de l’ADN – Utilisation d’un logiciel de traitement de données moléculaires : Rastop.

  • Relation entre structure et information

Activité 2 – Mise en évidence de la relation entre structure de l’ADN et l’information portée par l’ADN – Utilisation d’un logiciel de traitement de séquences : GenieGen

Comparer la “portion” de l’ADN qui intervient dans la réalisation du caractère “groupe sanguin” d’un être humain, d’une personne de “groupe A” avec celle d’une personne de “groupe B” et de “groupe O”.

Notions abordées :

  • (Un) Gène : “portion” d’une molécule d’ADN qui porte une information intervenant dans la réalisation d’un caractère.
  • L’information portée par l’ADN réside dans les caractéristiques de la séquence des nucléotides :
    • sa longueur : nombre total de nucléotides ;
    • la quantité (le pourcentage) de chacun des quatre nucléotides ;
    • l’ordre de succession (d’enchaînement) des nucléotides.
  • Un allèle est une séquence de nucléotides “particulière” (ou variant, ou version d’un gène) qui porte l’information permettant la réalisation d’une variante pour un caractère donné.
    Pour un gène donné il existe plusieurs allèles. Par exemple, pour le gène “groupe sanguin” il existe trois allèles : l’allèle A, l’allèle B et l’allèle O.
    Allèle “normal” ou allèle “sauvage” = allèle le plus courant, le plus fréquent dans une population d’individus.
  • Relation entre information génétique et métabolisme cellulaire

Activité 3 – Etude du document A page 60 du livre.

Constatation : la “couleur” est une caractéristique (un caractère) de la cellule de Levure qui est réalisée par l’information que porte un gène (le gène Ade2).
La couleur”rouge” est due à l’accumulation d’une molécule (ou pigment) dans le milieu intracellulaire.  Chez les Levures “blanches” cette molécule subit une transformation chimique du métabolisme cellulaire dont le produit est une molécule appelée “adénine”.

Conclusion : la réalisation d’un caractère est donc liée à la réalisation ou non d’une ou plusieurs transformations chimiques du métabolisme cellulaire.
Et c’est l’information portée par un gène qui contrôle la réalisation ou non des transformations chimiques en question.

Documents complémentaires